ESGI_Map_2022
Global risk profile

Global risk profile

Indice ESG 2022 : Les performances mondiales en matière de durabilité en nette baisse

Genève, 8 mars 2023 – L’Indice ESG 2022 (ESGI) publié par Global Risk Profile (GRP) révèle une détérioration des scores mondiaux par rapport à l’année précédente. L’indice ESG mesure les risques liés à l’environnement, les droits humains et la santé et sécurité des personnes à travers le monde.

Malgré l’importance accrue accordée aux thématiques RSE et aux objectifs de durabilité ainsi que la mise en place d’initiatives RSE et de législations contraignantes dans le monde entier, toutes les régions examinées, à savoir l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Afrique, l’Asie et l’Océanie, ont montré une nette baisse de leur performance moyenne dans l’Indice ESG entre 2021 et 2022, indiquant ainsi qu’il reste encore beaucoup de travail à faire.

Les résultats indiquent que le principal problème est l’impact environnemental, puisque les scores Droits Humains et Santé & Sécurité des personnes sont restés relativement stables à l’échelle internationale. Cette baisse des scores environnementaux peut être attribuée à divers facteurs, notamment la reprise de l’activité économique après la pandémie de COVID-19, qui a entraîné une augmentation des émissions de gaz à effet de serre et des niveaux de pollution. Les résultats ont également été affectés par des pratiques de gestion des déchets inadéquates et une protection insuffisante de la biodiversité, qui ont des effets durables sur l’environnement. Cette analyse souligne la nécessité urgente de politiques et d’initiatives environnementales plus fortes pour atténuer les effets néfastes des activités humaines sur la nature.

Au niveau régional, l’Europe maintient son écart avec les autres régions du monde (29.45), bien devant l’Amérique du Sud (40.33), l’Amérique du Nord (41.17), l’Océanie (41.77), l’Asie (48.17) et l’Afrique (57.55).

Les résultats du classement ESG montrent que les trois premières positions sont une fois de plus occupées par des pays nordiques, la Finlande occupant la première place, suivie de l’Islande et de la Norvège. La Suède est classée quatrième, tandis que le Portugal est passé de la neuvième à la cinquième place, rétrogradant la Suisse à la 7e position derrière l’Italie (6e).

Cette année, les États-Unis se classent 42e. En comparaison avec ses homologues nord-américains, le pays se place nettement derrière le Canada, qui occupe le 11e rang, mais s’en sort mieux que le Mexique (68e rang). 

En Asie, les classements de la Chine et de l’Inde ont tous deux reculé, la Chine passant de la 107ème à la 118ème place et l’Inde de la 139ème à la 145ème place. Toutefois, la chute la plus significative a été enregistrée par la Mongolie qui a perdu 27 places et se positionne désormais en 91ème place. La mise en place de mesures pour contrôler la propagation de la Covid-19 en Mongolie a révélé des défis majeurs en matière de droits, notamment la liberté d’expression, la liberté de réunion pacifique et le traitement des travailleurs de la santé. Le classement du pays est également affecté par une protection environnementale inadéquate, étant donné que la pollution de l’air en Mongolie est constamment en augmentation.

Les résultats 2022 de l’ESGI, comprenant la visualisation interactive des données et la documentation technique, sont disponibles sur un site dédié: https://risk-indexes.com/esg-index/ 

L’indice ESG évalue les risques liés à l’environnement, aux droits de l’homme et à la santé et sécurité des personnes dans le monde, servant d’outil pour évaluer la durabilité des pays et favoriser un changement positif vers un avenir plus résilient et durable.


A propos de l’ESGI

L’indice ESG (ESGI) mesure les enjeux liés à trois domaines majeurs: l’environnement (30%), les droits humains (50%) et la santé & sécurité des personnes (20%) et couvre 183 pays et territoires. Comprenant 65 variables, l’indice ESG offre un score de risque sur une échelle allant de 0 à 100, où 0 représente le risque le plus faible et 100 le risque le plus élevé. Un rang et une évaluation de risques sont également mis à disposition pour chaque juridiction.

A propos de GRP

Fondée en 2009, Global Risk Profile (GRP) est une entreprise suisse spécialisée dans l’évaluation et la gestion des risques tiers. Forte de son expertise en Due Diligence, elle propose une large gamme de services visant à identifier et évaluer les risques tiers en conformité avec les différentes exigences réglementaires. Son offre inclut des enquêtes de Due Diligence à complexité variable ainsi qu’une solution logicielle de conformité.

LOG IN TO YOUR ACCOUNT

With a standard account, benefit from additional documentation and services such as: