ESGI_Map_2021
Global risk profile

Global risk profile

Les pays nordiques en tête de l’indice ESG 2021

Genève, le 10 décembre 2021 – Dans un contexte où les enjeux environnementaux et relatifs aux droits humains gagnent de plus en plus d’importance, Global Risk Profile (GRP) publie l’édition 2021 de l’indice ESG (ESGI). Cet indice unique mesure les risques d’atteinte à l’environnement, aux droits humains et à la santé & sécurité des personnes à travers le monde.

L’Europe maintient l’écart avec les autres régions du monde (26.8), devançant largement l’Océanie (38.9), l’Amérique du Sud (38.7), l’Amérique du Nord (39.9), l’Asie (46) et l’Afrique (56.3).

Cette année, le podium du classement ESG est exclusivement « nordique » avec la Finlande en tête, la Suède (2e) et l’Islande (3e). La Norvège arrive 4e suivie de la Suisse (5e), qui est, à l’instar de nombreux pays européens, retenue par un score plus faible en environnement (20e place dans ce sous-indice).

Pour un grand nombre de pays, la crise du Covid-19 s’accompagne également d’une performance ESG moindre, les droits humains étant particulièrement touchés. Les États-Unis occupent la 46e place du classement mondial 2021 avec une performance relativement inférieure dans le sous- indice droits humains (77e). Ils apparaissent loin derrière le Canada (11e dans le classement ESG général, 14e dans le sous-indice droits humains). Outre les inégalités de revenus, les États-Unis sont confrontés à d’importants griefs collectifs, qui ont entraîné une augmentation des troubles civils en 2021.

En Europe, l’Allemagne, la France et l’Italie ont des performances globales similaires et se classent respectivement aux 16e, 17e et 18e positions, tandis que le Royaume-Uni occupe la 26e place de l’ESGI. La Russie (76e) reste en revanche freinée par son faible score en droits humains (classée 118e dans le sous-indice droits humains), notamment dans le domaine des droits politiques et des libertés civiles.

En Asie, la Chine se classe à la 107e position en raison de manquements liés aux droits humains et de son impact environnemental majeur (classée 161e dans le sous-indice), s’expliquant par la mauvaise qualité de l’air et des émissions de CO2 par habitant très élevées. Il en va de même pour l’Inde (139e), qui se classe au bas de l’échelle en matière d’environnement (178e dans ce sous-indice).

Le classement de l’indice ESG se termine par la Somalie, le pays le plus à risque cette année, précédé par la République centrafricaine, le Tchad, la République démocratique du Congo et le Yémen.

Les résultats 2021 de l’ESGI, comprenant la visualisation interactive des données et la documentation technique, sont disponibles sur un site dédié: https://risk-indexes.com/esg-index/

 

A propos de l’ESGI

L’indice ESG (ESGI) mesure les enjeux liés à trois domaines majeurs: l’environnement (30%), les droits humains (50%) et la santé & sécurité des personnes (20%). Comprenant 65 variables, la seconde édition de l’indice ESG offre un score de risque sur une échelle allant de 0 à 100, où 0 représente le risque le plus faible et 100 le risque le plus élevé. Un rang et une évaluation de risques sont également mis à disposition pour chaque juridiction.

A propos de GRP

Fondée en 2009, Global Risk Profile (GRP) est une entreprise suisse spécialisée dans l’évaluation et la gestion des risques tiers. Forte de son expertise en Due Diligence, elle propose une large gamme de services visant à identifier et évaluer les risques tiers en conformité avec les différentes exigences réglementaires. Son offre inclut des enquêtes de Due Diligence à complexité variable ainsi qu’une solution logicielle de conformité.